AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 where's my doctor ? - w/Elerinna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wilma Hawks
◦ she's a little sensitive right now
avatar

Messages : 836
Points : 831
Avatar : Natalie Portman
Crédits : av@abisror / sign@tumblr
Créature : Valkyrie
Age : 31 y.o
Statut : she has just lost her boyfriend, pregnant
Métier : She is medical researcher otherwise she trains the warriors at Valhalla

- MORE WICCA
Pouvoirs: absorption/corporalisation des âmes, télékinésie, combat
Grimoire:
Disponibilité rp: ON (• • ○) - freya, elerinna

Message Sujet: where's my doctor ? - w/Elerinna   Dim 26 Fév - 16:27

 
×××
Something, someone, turned out to be, something I should've known
Will be the death of me, baby, I tried, I promise I'm usually better than this

| ©tumblr & mine, gifs;banks, lyrics

Cela fait maintenant quatre mois qu'elle porte la vie en elle. Elle passe doucement sa main sur son ventre. Le bébé ne donne pas encore de coups mais elle peut le sentir. Depuis l'annonce de sa grossesses, Wilma était passée par de nombreux stade : La joie lorsqu'elle a annoncé à Stefan qu'ils allaient avoir un enfant, puis la peine, la tristesse lorsqu'elle a découvert le corps sans vie de son bien aimé. C'était la deuxième chose la plus horrible qu'elle avait vécu au cours de sa petite existence, la première c'était la mort de Mitch, son premier petit ami. A croire qu'elle était maudite et qu'elle n'avait pas le droit d'être heureuse. Aujourd'hui c'était différent, elle ne pouvait pas se laisser sombrer dans la dépression comme elle l'avait fait lorsqu'elle était adolescente elle devait se battre pour son enfant. C'est aussi ce qui lui donnait la force et l'espoir de retrouver Stefan. Tout était différent maintenant qu'elle était une valkyrie et cette fois elle voulait croire qu'elle pourrait ramener l'homme de sa vie auprès d'elle. Ça et sa grossesse c'est ce qui l'empêchait de retrouver le côté sombre de son âme. Assise dans la salle d'attente, elle attendait patiemment que le docteur Jekill vienne la chercher pour l’ausculter. Avec tout ce qui était arrivé ces derniers temps, elle avait oublié de passer l'échographie du troisième mois. Heureusement que son amie Naya était là pour l'aider à appréhender sa grossesse grâce aux tradition tziganes et qu'elle lui avait assuré que son enfant allait bien. Toutefois, elle avait quand même une petite appréhension, elle avait vécu tellement de choses horribles dans sa vie qu'elle s'attendait au pire dorénavant. Une infirmière vint la chercher dans la salle d'attente et lui demanda de s'installer sur la table d'auscultation. Wilma revêtit une blouse blanche et commença à s’installer. Quelques minutes plus tard, un docteur entra dans la pièce. Une chose est sûre, ce n'était pas le docteur Jenkill. « Bonjour, où est le docteur Jenkill ? » demanda Wilma peut à l'aise à l'idée d'avoir une nouvelle obstétricienne. Elle avait noué quelques liens avec son ancien docteur et elle était peu encline à se faire ausculter par une inconnue. Elle aurait tellement aimé que Stefan soit à ses côtés là maintenant.

_________________
- We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchewaynow.forumactif.com
Elerinna Balthur

avatar

Messages : 116
Points : 678
Avatar : Eva Green
Crédits : DoH
Créature : Witch bitch
Age : On comptait pas à cette époque
Statut : Veuve
Métier : Directrice du collège du coin

- MORE WICCA
Pouvoirs: Empathie & hyperpropulsion
Grimoire:
Disponibilité rp: Disponible

Message Sujet: Re: where's my doctor ? - w/Elerinna   Lun 6 Mar - 0:43


where's my doctor ?

Wilma&Elerinna

Elle n’abandonnait pas, elle n’abandonnerait jamais. Mêler son travail avec toutes ses activités extra-scolaires était plus facile que prévu. Elle était la directrice, elle savait ce que les gens allaient dire avant que les mots ne passent leurs lèvres, grâce à cela, Elerinna n’avait aucun réel problème. Elle avait des amis, du moins, des connaissances si jamais elle en avait besoin, mais la sorcière millénaire qu’elle était ne craignait plus rien.
Elle avait formé elle-même Stefan. Elle l’avait trouvé, elle l’avait formé et elle lui avait donné, personnellement, cette tâche. Ça n’était pourtant pas si compliqué ! Cet abruti n’avait pas réussi sa mission, il avait même commencé à tomber amoureux de cette femme. Dans un accès de colère, la brune avait enfoncé l’athamé dans le corps de son disciple sans sourciller. Elle avait ainsi laissé une trace pour la sorcière qui ne la mènerait jamais jusqu’à elle, mais pourtant, rien ne s’était arrêté ici. Elle se souvenait des yeux suppliants de lui laisser la vie sauve, alors que la voix frêle de l’homme tentait d’expliquer qu’il allait être père, Elerinna avait laissé échapper un rire avant de voir la force vitale quitter le corps de celui, qu’un jour, elle avait aidé.
Aujourd’hui, c’était à elle de changer la fin de cette histoire. La mission avait, certes, était avorté dans l’œuf, mais elle n’était en rien fini. Elle n’avait pas pu avoir Wilma, qu’en bien fasse, elle aurait l’enfant. Après tout, cet enfant était le sien, d’une certaine manière. Elle avait envoyé ses hommes surveillait la chercheuse avant de venir faire la première approche. Il était hors de question que l’enfant lui échappe et pour cela, le plus simple était d’approcher la source. Ainsi, elle avait été voir la gynécologue de sa proie avant d’user de la force pour la faire fuir. Il ne fallait que personne ne tente de se mettre en elle et Wilma. La blouse sur les épaules, elle entra dans la pièce où résidait la jeune femme. Le dossier à la main, elle tenta de simuler une attitude positive et humaine. Il ne fallait pas brusquer la mère et que l’enfant subisse quelque chose.
- Mademoiselle Hawks, bonjour ! Je suis votre nouvelle amie dans cette aventure, ma collègue a malheureusement dû…s’absenter.
Elle releva la tête vers elle, lui octroyant un clin d’œil avant qu’elle ne passe derrière la demoiselle. Une caresse sur l’épaule pour tenter de faire taire l’inquiétude de la jeune mère.
- Si vous voulez mon avis, les rumeurs disent qu’elle a gagné au loto et qu’elle est partie.
Un sourire qui se voulait charmant, elle s’approcha à nouveau de la jeune patiente avant de lui prendre sa main. Voir cette femme en face d’elle la rendait colérique, mais Elerinna ne pouvait et ne voulait pas le montrer.
- Je préfère avoir les informations de vous que de ce dossier. Comment allez-vous ? La grossesse se passe bien ? Pas de problèmes particuliers ?
La main de la sorcière glissa de la main de la plus jeune vers son ventre. Il était facile pour Elerinna de mentir, c’était devenu une seconde nature dans sa longue vie et puis, le jeu en valait la chandelle.


_________________
Highway to hell
       

❀ When the darkness will envelop you with their black wings ... I would be there to take you with me in the meanders of the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilma Hawks
◦ she's a little sensitive right now
avatar

Messages : 836
Points : 831
Avatar : Natalie Portman
Crédits : av@abisror / sign@tumblr
Créature : Valkyrie
Age : 31 y.o
Statut : she has just lost her boyfriend, pregnant
Métier : She is medical researcher otherwise she trains the warriors at Valhalla

- MORE WICCA
Pouvoirs: absorption/corporalisation des âmes, télékinésie, combat
Grimoire:
Disponibilité rp: ON (• • ○) - freya, elerinna

Message Sujet: Re: where's my doctor ? - w/Elerinna   Ven 10 Mar - 11:52

- Mademoiselle Hawks, bonjour ! Je suis votre nouvelle amie dans cette aventure, ma collègue a malheureusement dû…s’absenter. lui répondit la doctoresse. Wilma commença à s’inquiéter, non elle ne voulait pas d’une nouvelle obstétricienne, beaucoup trop de changements avaient opéré dans sa vie et elle n’avait pas envie de devoir tout recommencer. La femme présente en face d’elle était en total contradiction si son attitude était plutôt joviale, ses cheveux noirs et ses traits du visage avaient quelque chose de sombre. Si vous voulez mon avis, les rumeurs disent qu’elle a gagné au loto et qu’elle est partie. renchérit la doctoresse avec un sourire. Wilma quant à elle émis un sourire crispé, cela ne la faisait pas du tout rire et cette excuse paraissait tellement alambiquée qu’elle avait du mal à y croire. La valkyrie était naïve mais son nouveau statut la faisait se méfier de plus en plus des gens qu’elle croisait. La femme médecin en face d’elle ne lui inspirait pas confiance. Elle était beaucoup trop enjouée pour cette rencontre. Le docteur jennkill était une femme très douce et calme, tout l’opposé de la personne qu’elle avait devant elle, tout du moins l’impression qu’elle en avait. - Je préfère avoir les informations de vous que de ce dossier. Comment allez-vous ? La grossesse se passe bien ? Pas de problèmes particuliers ? hormis le fait que le père est mort ? Non tout va bien pensa Wilma. Elle n’allait pas lui raconter ça, la valkyrie n’était pas du genre à se confier rapidement. « J’en suis à trois mois de grossesse, tout va bien si ce n’est que parfois j’ai quelques bouffées de chaleur, j’ai comme l’impression que le fœtus est en feu » dit Wilma en souriant même si c’était vraiment la sensation qu’elle avait. Elle appréciait que la jeune femme lui demande des informations, cela lui donnait un côté beaucoup plus à l’écoute de sa patiente. « Vous allez remplacer le docteur Jenkill tout au long de ma grossesse ? » demanda Wilma même si elle se doutait de la réponse. Elle était toutefois surprise de ne pas avoir été prévenue avant le rendez-vous. « Le docteur Jenkill m’avait dit que je pourrai connaître le sexe de l’enfant lors de l’examen d’aujourd’hui » dit-elle comme pour s’assurer qu’elle en saurait plus aujourd’hui. Elle avait envie de le savoir, c’était une façon pour elle de continuer à garder espoir, l’espoir de retrouver Stefan.

_________________
- We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchewaynow.forumactif.com
Elerinna Balthur

avatar

Messages : 116
Points : 678
Avatar : Eva Green
Crédits : DoH
Créature : Witch bitch
Age : On comptait pas à cette époque
Statut : Veuve
Métier : Directrice du collège du coin

- MORE WICCA
Pouvoirs: Empathie & hyperpropulsion
Grimoire:
Disponibilité rp: Disponible

Message Sujet: Re: where's my doctor ? - w/Elerinna   Mar 14 Mar - 12:08

Elerinna Balthur a écrit:

where's my doctor ?

Wilma&Elerinna

Tout ne semblait pas fonctionner de la meilleure des manières avec Wilma. Elerinna ne pouvait que comprendre, après tout, c’était de sa propre faute si la jeune Valkyrie était inquiète, nerveuse, soucieuse ou qu’elle ne voulait pas simplement pas croire les paroles de la brune. Elerinna était et reste une parfaite comédienne, sans doute est-ce dû aux rides qu’elle cache de par sa magie. Des siècles de mensonges, ça forge un esprit. Elle ne semblait pas apprécier l’humour pour parler de l’ancien docteur de la jeune femme. Elle comprenait que le changement n’était pas bon, elle en avait elle-même fait les frais, il y a de ça, très longtemps. Elerinna l’écoutait avec un sourire très doux. Elle ne voulait pas l’effrayer, elle voulait que tout se passe bien, elle avait tout fait pour entrer dans cet hôpital, moyennant de l’argent, des menaces, alors elle n’allait pas la laisser filer. Elle parla des bouffées de chaleur et si intérieurement Elerinna jubilait, extérieurement, elle ne montrait rien si ce n’est qu’elle fronça les sourcils, pour bien montrer son inquiétude face à ses propos. La manière dont un médecin doit réagir en somme.
- De grosses bouffées ? Hum… Nous allons faire quelques analyses supplémentaires pour voir si tout se passe bien.
Elle prit la main de la jeune valkyrie, la serrant pour un geste qui se voulait rassurant.
- Pour ne pas que vous subissiez plus de changement, je vous propose de faire la prise de sang moi-même.
Elerinna alla chercher son attirail et avec douceur, tendresse, soin, Elerinna passa le garrot autour du bras de la jeune demoiselle et commença à lui prendre son sang, souriante. Elle se devait de la rassurer alors qu’au fond d’elle, elle savait que le bébé commençait à montrer sa vraie nature. Bientôt, Elerinna s’occuperait de Wilma, après tout, elle ferait bientôt partie de sa nouvelle famille.
- Et bien, si vous acceptez que je vous suive, que je prenne soin de vous et de votre enfant, j’en serais honorée. Je ne vous laisserais pas seule dans l’aventure de votre vie. La grossesse est quelque chose de fabuleux et lorsque vous tiendrez votre enfant dans vos bras, vous verrez que votre vie ne fera que commencée.
Elerinna parlait avec sincérité et pour cause. Elle se souvenait d’avoir elle-même était enceinte et son accouchement avait été béni des dieux. Freya était le plus beau bébé du monde et même si maintenant elle était morte, Elerinna n’avait de cesse de se dire qu’elle avait passé une belle vie, surtout en voyant que son enfant avait donné naissance à d’autres générations.
- Puis-je vous posez une question personnelle ? Le père n’est pas présent aujourd’hui ? C’est rare de ne pas voir le couple au complet lors de cette échographie en particulier.
Elle voulait officillement mettre mal à l'aise la jeune femme. Elle ne devait pas se remettre de la mort du démon, elle devait se sentir mal et voir en Elerinna l'aide miraculeuse. Sa voix était douce, une fois encore elle ne montra pas le fond de sa pensée. Elerinna savait que le père ne serait pas présent et pour cause, c’était Elerinna qui l’avait tué. Elle ne montra rien, retirant le garrot, posant les fioles de sang un peu plus loin avant de venir avec le gel d’échographie. Il ne faut pas être médecin pour savoir faire ça, la preuve.
- En effet, en toute logique, ça sera aujourd’hui. Avez-vous une préférence ? Je sais bien qu’une mère veut que son enfant soit en bonne santé, mais avez-vous une préférence pour le sexe de l’enfant ?
Elerinna, elle, elle avait sa préférence. Elle voulait un fils pour l’éduquer comme Stéfan avait été éduqué, mais en mieux. Elerinna se chargerait de lui dès sa naissance, après avoir le collier de la mère et la dépouille à ses pieds. Après s’être excusée pour le froid du gel, l’échographie commença et étrangement, la sorcière millénaire ressenti quelque chose qui émanait d’elle et non de la jeune femme. Elle était anxieuse et excitée par le résultat. Elle, elle n’avait pas su que son enfant était une fille sauf le jour où elle vit son petit corps. Elerinna se montrait, tout d’un coup, plus humaine, elle ne pouvait être autrement alors que ce sujet la touchait profondément. Elle ne ressentait aucun remord vis-à-vis de cet enfant d’avoir tué son père et bientôt sa mère. La sorcière savait ce qu’elle voulait et rien ne pourrait la défaire de son but.



_________________
Highway to hell
       

❀ When the darkness will envelop you with their black wings ... I would be there to take you with me in the meanders of the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilma Hawks
◦ she's a little sensitive right now
avatar

Messages : 836
Points : 831
Avatar : Natalie Portman
Crédits : av@abisror / sign@tumblr
Créature : Valkyrie
Age : 31 y.o
Statut : she has just lost her boyfriend, pregnant
Métier : She is medical researcher otherwise she trains the warriors at Valhalla

- MORE WICCA
Pouvoirs: absorption/corporalisation des âmes, télékinésie, combat
Grimoire:
Disponibilité rp: ON (• • ○) - freya, elerinna

Message Sujet: Re: where's my doctor ? - w/Elerinna   Mer 15 Mar - 9:43

- De grosses bouffées ? Hum… Nous allons faire quelques analyses supplémentaires pour voir si tout se passe bien. dit l’obstétricienne. Une action que Wilma apprécia. Elle le savait, la mort de Stefan hantait ses pensées et elle n’était pas toujours aux petits soins pour son futur enfant comme elle l’aurait pu l’être si elle n’avait pas toute cette rage et ce chagrin en elle. La doctoresse lui tenu la main pour la rassurer, ça marchait, même si elle n’était pas du genre à avoir le contact tactile très facile, en ce moment elle avait besoin d’être apaisée. - Pour ne pas que vous subissiez plus de changement, je vous propose de faire la prise de sang moi-même. enchaîna la femme brune, qui se dépêcha d’aller chercher ses instruments. La valkyrie trouvait ça étrange qu’un docteur fasse une prise de sang mais après tout pourquoi pas et puis elle serait plus vite fixée sur ces bouffées de chaleur qui lui paraissent anormales. Wilma n’était pas vraiment fervente des seringues, elle avait beau être chercheuse dans le domaine de la médecine, elle n’appréciait pas vraiment qu’on lui pointe une aiguille dans le bras. - Et bien, si vous acceptez que je vous suive, que je prenne soin de vous et de votre enfant, j’en serais honorée. Je ne vous laisserais pas seule dans l’aventure de votre vie. La grossesse est quelque chose de fabuleux et lorsque vous tiendrez votre enfant dans vos bras, vous verrez que votre vie ne fera que commencée. dit la gynécologue. Wilma acquiesça. Elle avait du mal à avoir les idées claires. D’un côté la présence de cette femme provoquait en elle une sensation de malaise, mais d’un autre elle avait envie de lui donner une chance. Elle sait qu’il ne faut pas se fier aux apparences mais depuis qu’elle est devenue une valkyrie, elle a appris à se méfier. La future maman préféra ne rien répondre, elle attendrait que l’examen soit terminé pour prendre sa décision. - Puis-je vous posez une question personnelle ? Le père n’est pas présent aujourd’hui ? C’est rare de ne pas voir le couple au complet lors de cette échographie en particulier. Wilma sentit son rythme cardiaque s’accélérer. Elle savait qu’elle devrait faire face à ce genre de question aujourd’hui mais elle n’était pas prête à l’affronter. Elle se remémorait la nuit ou elle avait trouvé Stefan effondré dans cette ruelle et ou elle avait tenté à plusieurs reprises de collecter son âme. Elle tenta de reprendre ses esprits, elle ne voulait pas que ça se remarque sur son visage. Wilma ne pouvait pas lui dire qu’il est mort, parce que si elle arrivait à le faire revenir à la vie, comment expliquer sa présence à l’obstétricienne ? « Il n’a pas pu se libérer aujourd’hui » mentit-elle en esquissant un sourire qui se voulait sincère. - En effet, en toute logique, ça sera aujourd’hui. Avez-vous une préférence ? Je sais bien qu’une mère veut que son enfant soit en bonne santé, mais avez-vous une préférence pour le sexe de l’enfant ? demanda le docteur. Wilma n’y avait même pas réfléchit à cette question. Tout ce qu’elle voulait, c’était un enfant en bonne santé. Toutefois, elle aurait aimé avoir un garçon pour qu’il ait les mêmes yeux que Stefan mais elle se rappela que Stefan lui voulait une fille « je veux une fille qui te ressemble » lui avait-il dit. Cette phrase fit monter les larmes aux yeux de la valkyrie, elle tenta de se reprendre. « Je suis désolée, c’est l’émotion » mentit-elle une seconde fois. Elle aurait tellement aimé que Stefan soit ici, avec elle pour vivre ce moment si unique. « Je n’ai pas de préférence en particulier, fille ou garçoon, ça sera très bien » dit-elle en essayant de retrouver le sourire. Elle passa sa main sur ses yeux pour essuyer ses larmes. L’obstétricienne commença à appliquer le gel bleu, la froideur monta à la tête de la future maman. Elle fit des mouvements de va et vient avec l’instrument. Le ventre de Wilma se réchauffa soudainement, lorsqu’elle se releva pour regarder son ventre, il n’y avait plus aucun liquide, comme s’il s’était évaporé. « Est-ce que c’est normal ? » demanda Wilma surprise par l’évaporation du liquide et cette chaleur intense qu’elle ressentait au bas du ventre.

_________________
- We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchewaynow.forumactif.com
Elerinna Balthur

avatar

Messages : 116
Points : 678
Avatar : Eva Green
Crédits : DoH
Créature : Witch bitch
Age : On comptait pas à cette époque
Statut : Veuve
Métier : Directrice du collège du coin

- MORE WICCA
Pouvoirs: Empathie & hyperpropulsion
Grimoire:
Disponibilité rp: Disponible

Message Sujet: Re: where's my doctor ? - w/Elerinna   Jeu 16 Mar - 16:49


where's my doctor ?

Wilma&Elerinna

Elle sentait plusieurs choses émanait de la part de la valkyrie, Elerinna usa de ce qu’elle pouvait ressentir pour jouer sur la corde sensible de la mère. Il était facile de le faire et même en étant indiscrète, en parlant, elle ne pourrait savoir ce que la sorcière cachait. Elerinna donnait l’air d’être médecin, elle devait avoir l’habitude de ce genre de chose, de parler aux femmes enceintes. Elle était prudente, intrusive, mais ö combien parfaite dans son rôle de médecin gentille, douce et au petit soin pour cette jeune gamine.
- Il est normal que vous vous posiez des questions, ce qu’il faut savoir c’est que le bébé ressent tout ce que vous, vous ressentez. La grossesse n’est pas une partie de plaisir, vous n’êtes plus seule.
Une fois encore, la sorcière ressentait la Valkyrie et cela semblait l’étonner lorsque la « médecin » lui fit elle-même la prise de sang.
- Les médecins ne donnent pas que des ordres et je n’ose imaginer ce que vous pouvez ressentir alors que vous changez de médecin en cours de route. Alors, mon but, c’est de vous rassurez. Vous verrez, je vais devenir votre ange gardien à vous, et votre bébé.
Elle savait quoi dire, elle espérait juste que la mort de son amour ne lui ai pas détruit tout son petit cœur débordant d’amour. Elerinna n’avait pas peur, si Wilma n’était pas attentive à ce que la sorcière disait, elle finirait dans les cachots du manoir jusqu’à son accouchement et la suite serait funeste. Elerinna n’esquissa aucun sourire quand la jeune femme se mit à pleurer. Il n’a pas pu se libérer ? C’était dont ça, sa version ? Elle ne pouvait pas dire qu’elle savait, mais voir ainsi la jeune femme pleurer lui accorda un plaisir infini. C’était de sa faute, elle le savait, mais à quoi bon pleurer pour…l’homme qu’elle aimait… Un instant, un très court instant, Elerinna se souvint avoir aimé. Les larmes de la valkyrie, finalement avait presque touché la brune. Elle prit un paquet de mouchoir derrière elle qu’elle tendit à la jeune maman.
- Ne vous excusez pas, Wilma. Je peux vous appeler Wilma ? Les crises de larmes sont naturelles. Il n’a pas pu être là, mais rassurez-vous, quand vous allez lui annoncer, ce soir, le sexe du bébé, vous en oublierez son absence. Il sera ravi, j’en suis sûre. Il sera l’homme le plus comblé du monde parce qu’il vous a, vous et le bébé.
Oui, elle accentuait sur Stefan. Oui, elle en jubilait. Oui elle en jouait. Elerinna n’a plus de cœur, vous vous souvenez ? Elle voulait la faire souffrir, car mine de rien, Elerinna a tué un de ses élèves, un disciple et cela, elle en voulait à la jeune maman. Ainsi, elle ne savait pas ce qu’elle voulait ? Comme s’était touchant. Il était parfois dur de feindre l’attention, mais à la fin de ce rendez-vous, Elerinna serait satisfaite de son approche. Alors qu’elles allaient en savoir plus, Elerinna arrêta ses gestes à l’instant même où le ventre se réchauffait. Elle ne l’avait pas fait pour ça, mais pour ce qu’elle ressentait. Se pouvait-il que le bébé puisse atteindre les sens de l’empathe ? Elle regarda, incrédule le gel se dissoudre, s’évaporer et à regarder la jeune maman, elle était aussi incrédule. Elle se mit à rire nerveusement, elle, elle n’avait pas peur, mais elle se voulait rassurante envers la jeune mère, alors se montrait étonnée, c’était le meilleur moyen. Elle ne savait pas pourquoi, mais c’était presque normal.
- Normal, ça n’est pas ce que je dirais.
Elle posa le revers de sa main sur le front de la jeune femme avant de plonger son regard dans le sien.
- Quand est-ce que cela vous arrive ? Quand vous êtes nerveuse, anxieuse ? Quand vous êtes contrarié ? Parfois, dans certaines grossesses, la mère est en osmose avec son enfant que l’enfant réagi au ressenti de la mère. A l’instant, vous pleuriez, il est possible que votre enfant vous montre qu’il est présent, qu’il tente de vous protéger.
Elle lui adressa un sourire une fois de plus, rassurant et prit à nouveau sa main entre les siennes.
- A moins qu’il n’aime simplement pas le froid.
Un humour, elle tentait de la faire sourire, de lui changer les idées parce que si elle continuait à être si mal, elles ne pourraient pas voir l’enfant.
- Nous allons reprendre dans un moment, voulez-vous un verre d’eau ? Un petit gâteau ? Respirez calmement, pensez à quelque chose de beau et de calme et le bébé se calmera aussitôt. J’en suis convaincu.
Elerinna savait qu’elle marquerait des points. Il le fallait.




_________________
Highway to hell
       

❀ When the darkness will envelop you with their black wings ... I would be there to take you with me in the meanders of the world.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wilma Hawks
◦ she's a little sensitive right now
avatar

Messages : 836
Points : 831
Avatar : Natalie Portman
Crédits : av@abisror / sign@tumblr
Créature : Valkyrie
Age : 31 y.o
Statut : she has just lost her boyfriend, pregnant
Métier : She is medical researcher otherwise she trains the warriors at Valhalla

- MORE WICCA
Pouvoirs: absorption/corporalisation des âmes, télékinésie, combat
Grimoire:
Disponibilité rp: ON (• • ○) - freya, elerinna

Message Sujet: Re: where's my doctor ? - w/Elerinna   Mar 21 Mar - 11:05

- Il est normal que vous vous posiez des questions, ce qu’il faut savoir c’est que le bébé ressent tout ce que vous, vous ressentez. La grossesse n’est pas une partie de plaisir, vous n’êtes plus seule. lui dit la doctoresse. Peu à peu, Wilma relâchait la pression, elle commençait à avoir confiance en l’obstétricienne, tout du moins, ses paroles se voulaient rassurantes. Il restait toujours une once de méfiance chez la valkyrie dû à la première impression que la doctoresse lui avait donné en entrant dans la salle de consultation. - Les médecins ne donnent pas que des ordres et je n’ose imaginer ce que vous pouvez ressentir alors que vous changez de médecin en cours de route. Alors, mon but, c’est de vous rassurez. Vous verrez, je vais devenir votre ange gardien à vous, et votre bébé. Wilma esquissa un sourire. Elle avait tendance à se braquer facilement depuis la mort de Stefan, voir même à se méfier de tout le monde bien loin de la douce et tendre jeune femme qu’elle était avant cette tragédie. - Ne vous excusez pas, Wilma. Je peux vous appeler Wilma ? Les crises de larmes sont naturelles. Il n’a pas pu être là, mais rassurez-vous, quand vous allez lui annoncer, ce soir, le sexe du bébé, vous en oublierez son absence. Il sera ravi, j’en suis sûre. Il sera l’homme le plus comblé du monde parce qu’il vous a, vous et le bébé. elle acquiesça lorsqu’elle lui demanda si elle pouvait l’appeler Wilma. Pourtant, les paroles de l’obstétricienne qui se voulaient rassurantes ne donnèrent que l’effet inverse. Stefan ne serait pas là lorsqu’elle rentrerait ce soir et il ne connaîtra jamais le sexe de l’enfant. Wilma tenta de reprendre ses esprits, c’était stupide de pleurer parce que son petit-ami ne pouvait pas être présent à ses côtés. Il fallait que son mensonge tienne la route. - Normal, ça n’est pas ce que je dirais. répondit la brune. La jeune maman commença à s’inquiéter, cette évaporation, ressemblait plus à un tour de magie qu’autre chose … Pourtant, elle le sait, il est impossible que son enfant ait ses pouvoirs puisqu’on ne devient pas valkyrie de naissance. - Quand est-ce que cela vous arrive ? Quand vous êtes nerveuse, anxieuse ? Quand vous êtes contrarié ? Parfois, dans certaines grossesses, la mère est en osmose avec son enfant que l’enfant réagi au ressenti de la mère. A l’instant, vous pleuriez, il est possible que votre enfant vous montre qu’il est présent, qu’il tente de vous protéger. demanda le médecin. Cela ne lui était jamais arrivé auparavant. « Je ne l’avait encore jamais vu faire ça … » Ou alors peut être n’avait elle pas fait attention … La future maman était peut être pas assez attentive à sa grossesse. Wilma commençait à s’inquiéter. Elle ne pouvait pas être mère, pas maintenant, pas toute seule. - A moins qu’il n’aime simplement pas le froid. plaisanta la doctoresse. Wilma sourit de manière polie à la jeune femme, elle n’aimait pas vraiment cette idée et elle commençait à s’inquiéter de ce qu’il pourrait arriver à son bébé. - Nous allons reprendre dans un moment, voulez-vous un verre d’eau ? Un petit gâteau ? Respirez calmement, pensez à quelque chose de beau et de calme et le bébé se calmera aussitôt. J’en suis convaincu. proposa l’obstétricienne. Wilma essaya de suivre ses conseils mais il était difficile pour la valkyrie de se détendre. Il se passait quelque chose d’anormal dans son ventre, elle en était persuadée et ce ne serait pas un simple médecin lambda qui pourrait l’aider à ce stade. Il fallait que la consultation se termine rapidement pour qu’elle aille demander des conseils à son amie tsigane. « Je veux bien un verre d’eau, s’il vous plait » demanda Wilma. Elle avait chaud, très chaud et un verre d’eau pourrait peut être l’aider à se calmer. « J’ai l’impression que les bouffées de chaleur, dont je vous parlais, reviennent » dit Wilma en tentant de s’éventer avec ses mains. Elle sentait son ventre chauffer de plus en plus et cette chaleur se propageait au niveau de tout son corps. Elle attrapa le verre d’eau et le termina d’une traite.

_________________
- We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://witchewaynow.forumactif.com
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: where's my doctor ? - w/Elerinna   

Revenir en haut Aller en bas
 
where's my doctor ? - w/Elerinna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elerinna Carwel, Archimage
» [EVENT] Witch Doctor give us the magic words ▬ pv Lilinn & Warren
» Elerinna ♦ Grande Prêtresse [en cours]
» Elerinna : l'ambitieuse prêtresse.
» Elerinna Nérélia, noble guérisseuse elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WICCA ENVY :: san francisco. :: Richmond District :: San Francisco memorial hospital-
Sauter vers: