AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 the monster loved— that’s how it became monstrous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lysander Eberhardt

avatar

Messages : 11
Points : 20
Avatar : michiel huisman (leave), lostcap (citation)
Créature : maléfique, a réprimé son humanité depuis près de quatre-vingt deux ans. à demi démon, à demi sorcier, Lysander est un démon de niveau supérieur depuis 1940, aspirant au très haut rang qu'occupait son père.
Age : cent-dix-sept ans, trente-cinq en apparence.
Statut : Veuf, ceci n'étant mentionné sur aucun papier.
Métier : avocat corrompu.

Message Sujet: the monster loved— that’s how it became monstrous.   Dim 12 Mar - 11:17

Lysander Eberhardt
⌇ he still bleeds, and the sky runs red behind him. ⌇


NOM, PRÉNOM | Eberhardt, le nom du père, abrupt, qui se vocifère plus qu'il ne se prononce, signant les lointaines origines germaniques familiales. Ce nom diaboliquement reconnu au coeur des enfers lui en a ouvert les portes dès sa naissance, un chemin d'honneur bâti par son paternel avant lui. Lysander, pour le premier, qui hérisse l'échine autant qu'il aborde de sensuelles consonances. Davos, pour le second, le prénom que lui a légué son père en digne héritage, non content de le marquer seulement de son patronyme. AGE | cent-dix-sept ans, déjà, sans qu'aucune ride n'en témoigne. Lysander se sent toujours aussi vigoureux que dans la fleur de sa jeunesse, robuste comme à ses vingt ans. En apparence physique, et dans la vie actuelle, l'homme a trente-cinq ans sur le papier, très exactement. RACE MAGIQUE | né de l'union de Davos, démon de très haut rang et d'une sorcière rangée du côté maléfique, Lysander possède en son sein leur sang entremêlé, faisant de lui un hybride à demi-sorcier et à demi-démon. POUVOIRS | télékinésie avancée, héritage maternel - La téléportation par flamboiement, communément connu sous le terme de flamboyer - maître de la douleur, comme son père avant lui, à la force de son esprit. STATUT | Veuf, ceci n'étant mentionné sur aucun papier, juste gravé au fer rouge dans ce coeur de pierre qui pèse lourdement dans l'écrin de ses côtes. MÉTIER | Nombreux furent ceux qu'il exerça tout au long de ces décennies, combattant sur les fronts de guerre, s'improvisant instituteur afin de garder un oeil sur les petites têtes susceptibles de gonfler leurs rangs, avant de finir par s'orienter dans la voie qui demeure la sienne aujourd'hui. La justice. Sa propre justice. Avocat, fervent acteur des tribunaux et laissant aller son talent à l'avantage de ceux qu'il juge bon de défendre, l'homme se bâtit petit à petit un nom dans le milieu. TRAITS DE CARACTÈRE | charmeur, aussi gentleman que goujat, autoritaire, implacable, rancunier, loyal, intelligent, courageux, manipulateur, observateur, pugnace, magnétique, tempétueux, cruel, cynique, violent, impitoyable. AVATAR | michiel huisman. GROUPE | le mal. SCENARIO OU INVENTE ? | inventé.


• I'll play the bitch, you play the witch, ok ?
1. Dans son sang coule l'essence même de ce que l'on qualifie vulgairement de "mal", cette noirceur et ces ténèbres qui sont devenues sa constance depuis des décennies. Un coeur à demi-démoniaque, qui a guidé son dessein maléfique auquel il est voué depuis sa naissance. 2. Il occupe le rang supérieur dans la hiérarchie des démons, et ce depuis plus de soixante ans. Ambitionnant de s'élever un jour au très haut rang, celui qu'occupa son père avant de trépasser. 3. Lysander conserve l'apparence d'un homme dans la trentaine, figé à jamais dans la forme de ses trente-cinq ans, âge auquel il embrassa totalement sa nature démoniaque. Aucun trait de son visage ne s'est modifié depuis cette année 1935, coïncidant avec le dernier souffle de son géniteur. Sans doute que s'il s'éloignait des enfers son horloge interne se remettrait en route, mais il n'en est pas sûr. 4. Lysander vit en ville, et non au coeur des enfers. Il exerce son métier auprès des humains, fait ses courses entouré d'humains et va chercher son courrier comme n'importe quel humain. Son intégration parmi eux a toujours été des plus totales, et ce depuis toujours. C'est un point qui le tient à coeur, rendant bien plus aisée la véritable tâche à laquelle il voue sa vie. Approchant ainsi sorciers et autres êtres bénéfiques le plus naturellement du monde. Ceci prenant même parfois l'allure d'un jeu. Un jeu terriblement malsain. 5. Avant l'année 1935, celle qui bouleversa sa vie, Lysander possédait encore une certaine humanité, celle qu'il tenait de sa mère, ou plus exactement des gènes de sa mère. L'homme connaît les émotions humaines, cette faiblesse qu'elles entraînent dans leur sillage et la douleur qui peut en résulter. C'est ainsi qu'il les bloqua, une à une, laissant la noirceur envelopper son coeur et de vils sentiments tels que l'amour cesser de corrompre son esprit. Les émotions qui modulent ses traits ne sont qu'en général poudre aux yeux, et Lysander ne montre aux humains que ce qu'il leur permet de voir. 6. Ainsi, en apparence, Lysander possède toutes les qualités du parfait homme idéal. Toujours soigné, une chemise sur le dos et des pantalons parfaitement ajustés, rien ne semble lui faire défaut. 7. Violoniste invétéré, cent années révolues ont affirmé sa virtuosité, et c'est un art qui l'apaise et le passionne un peu plus chaque jour. 8. Son accent anglais prononcé ne l'a jamais quitté, et résonne derrière chacune de ses paroles dans une douce mélodie, dernier atout charme de sa grande panoplie. 9. Connu comme le loup blanc parmi les instances maléfiques, Lysander impose le respect de par son âge avancé et son expérience, et personne n'a envie d'éveiller sa rage, qui le plonge dans des colères dévastatrices. N'hésitant pas à confronter les démons insolents et qu'il juge indigne de leur magie. 10. Maniaque, le démon possède un véritable problème avec l'ordre - ironique pour un fervent amateur du chaos - et un faux-pli sur la chemise de quelqu'un ou une tache de café séchée sur le bord d'une table captiveront bien plus son attention que le décolleté le plus vertigineux du monde. Ceci en devenant presque pathologique avec l'âge. 11. Si certains le surnomment Davos, au coeur des enfers, Lysander ne souffre guère l'amalgame et y répond dans la violence. Il n'est pas son père, il ne l'a jamais été et ne le sera jamais, quand bien même l'homme fut reconnu dans l'empire du mal, Lysander a toujours eu l'ambition d'évoluer par lui même, et de graver son propre nom dans la roche des enfers. Dans le royaume humain, on l'appelle Maître, Maître Eberhardt. Voilà qui lui convient bien mieux. 12. Ce visage que lui renvoie son miroir, ou les sourires se dessinant naturellement sur le visage des gens envers lesquels il se montre avenant, c'est la mortelle tromperie qui les guide dans la gueule du loup, l'ironie d'un visage ne semblant receler aucune animosité. L'humanité à fleur de peau, ça se disait dans son dos, ça lui hérissait l'échine depuis tout môme, jusqu'à ce qu'il ne commence à s'en servir pour duper son monde. Si les plus proches ne s'y méprennent pas, sachant ressentir l'orage qui gronde en permanence au fond de ses iris, l'homme ne cesse de jouir de son physique plaisant, de ses traits gravés des sourires de cette vie humaine depuis longtemps achevée, pour gagner la confiance des plus farouches, et mieux les briser. 13. Lysander a fini par comprendre avec le temps pour quelle raison un démon aussi influant que son père avait mêlé sa prétendue pureté à une sorcière. Aucun amour n'est entré en jeu, jamais. Un pur intérêt. Comme l'on croiserait deux chevaux jusqu'à obtenir le parfait pur sang. Son père a cherché longtemps la sorcière idéale, celle qui ferait une différence pour sa progéniture. C'est dans un accès de colère que son père a tué son épouse, ne la considérant plus que comme cette ignominie qui avait été incapable de transmettre sa puissance à leur fils, alors que le don transmis par celle-ci tardait à s'éveiller en lui. 14. A l'image de sa mère, son don s'est premièrement développé en tant qu'unique télékinésie, la plus répandue. Et pourtant. L'âge et l'expérience aidant, Lysander dut attendre ses quatre-vingt ans pour voir sa télékinésie avancer. Longtemps intimement lié à ses émotions, les vagues destructrices emportaient tout sur leur passage. Il est arrivé très exactement cinq fois que la friction ultrarapide des molécules appartenant aux objets emportés dans la trajectoire de ces rafales ne s'achève dans une explosion. Les seuls témoins en ont été les enfers, et certaines des personnes présentes ont pensé qu'il s'agissait là de la résultante logique d'une télékinésie avancée et de la puissance des boules d'énergie démoniaques. L'on a beaucoup murmuré à ce propos, en arrivant à la conclusion qu'il faudrait à l'avenir éviter de contredire le fils de Davos. Trente-cinq années plus tard, Lysander la maîtrise du mieux qu'il le peut, bien que cela demeure sans doute son don le plus susceptible de s'échapper hors de son contrôle. Il en mesure la puissance, et en use avec parcimonie. Le démon qui brûle en son sein en rend la maîtrise plus complexe, et il s'agit là d'un travail de longue haleine. 15. Si son mode de déplacement s'est longtemps limité au clignement des sorciers maléfiques, son passage au rang supérieur des démons et ces cent-quinze années à forger sa magie ont développé chez lui la force nécessaire à la téléportation par les flammes. Celle ci s'est annoncée insidieusement, petit à petit, depuis une année. Percevant le changement, Lysander l'a accueilli avec délectation. Se déplaçant où il le souhaite en quelques fractions de secondes, disparaissant dans d'imposantes flammes. Celles ci se révélant cependant inoffensives pour lui comme pour toute autre personne, cela signe son rang dans la hiérarchie démoniaque. 16. Si les deux autres se sont déclarés assez tôt à leur niveau de base, celui ci est apparu bien plus récemment. Il s'agit là de l'héritage de son père, celui auquel Lysander songeait ne jamais avoir accès. Entièrement maléfique, l'hybride dû s'enfoncer profondément au coeur des ténèbres et travailler sur lui même avant de le voir apparaître. Août 1992, Lysander s'en souvient parfaitement. Durant de longues années, malgré son ancienneté, Lys ne put tuer par l'intermédiaire de ce don puissamment mauvais. Capter les terminaisons nerveuses, y déclencher la friction, implanter dans l'esprit la sensation d'une douleur exquise, l'exacerber jusqu'à ce que les battements du coeur n'en deviennent cruellement incertains, en furent sa première manifestation, sans qu'il ne parvienne à mener ses victimes jusqu'à la fatale crise cardiaque. L'hybride mit deux décennies avant de créer la douleur à la simple force de sa volonté. Il s'agit là sans doute du pouvoir qui serait le plus redoutable, une fois maîtrisé à la perfection. En attendant, le fils Eberhardt ne manque pas de le travailler avec acharnement. 17. Les visages du passé se promènent en ville, des noms oubliés, dépossédés des sentiments qui animaient le muscle tétanisé battant ses côtes par intermittence. Ethel, d'abord, qui ranima les dernières étincelles d'une humanité qu'il songeait perdue, il y a plus d'une vingtaine d'années. Qui acheva d'enterrer ce qui pouvait rester de noble, de bon dans ses entrailles, en détournant son regard vers Tristan, cet ami auquel il voua une véritable amertume. Celle qui se rappelle à lui dès lors qu'il baisse les yeux vers Abel, ce filleul sur lequel gronde un mépris qui le dépasse, l'horreur de ces émotions qui tiraillent sa poitrine, bousculent la noirceur. Et Bastian, ce héros de guerre qui lui sauva la vie, à l'époque où le conflit grondait en Europe, celui qu'il songea perdu dans les tréfonds d'une tranchée. Ignorant que l'homme n'est autre que l'être de lumière d'Ethel, que la fin ne fut que son commencement à lui. Les failles du démon. Les derniers fragments de ce qu'il était, il y a bien longtemps.

• What's up
Utilisez cette partie pour les évènements marquants de votre personnage au fil de son évolution dans les rps.
00/00/00 - évènement

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysander Eberhardt

avatar

Messages : 11
Points : 20
Avatar : michiel huisman (leave), lostcap (citation)
Créature : maléfique, a réprimé son humanité depuis près de quatre-vingt deux ans. à demi démon, à demi sorcier, Lysander est un démon de niveau supérieur depuis 1940, aspirant au très haut rang qu'occupait son père.
Age : cent-dix-sept ans, trente-cinq en apparence.
Statut : Veuf, ceci n'étant mentionné sur aucun papier.
Métier : avocat corrompu.

Message Sujet: Re: the monster loved— that’s how it became monstrous.   Dim 12 Mar - 11:18

Liens
⌇ relationship ⌇

UC

• nature du lien Ici, tu décris le lien avec ton personnage. Ici, tu décris le lien avec ton personnage. Ici, tu décris le lien avec ton personnage. Ici, tu décris le lien avec ton personnage. Ici, tu décris le lien avec ton personnage. Ici, tu décris le lien avec ton personnage. Ici, tu décris le lien avec ton personnage. Ici, tu décris le lien avec ton personnage.


(ethel, abel, tristan, vera, elerinna, ..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysander Eberhardt

avatar

Messages : 11
Points : 20
Avatar : michiel huisman (leave), lostcap (citation)
Créature : maléfique, a réprimé son humanité depuis près de quatre-vingt deux ans. à demi démon, à demi sorcier, Lysander est un démon de niveau supérieur depuis 1940, aspirant au très haut rang qu'occupait son père.
Age : cent-dix-sept ans, trente-cinq en apparence.
Statut : Veuf, ceci n'étant mentionné sur aucun papier.
Métier : avocat corrompu.

Message Sujet: Re: the monster loved— that’s how it became monstrous.   Dim 12 Mar - 11:18

Sujets
⌇ close encounters ⌇

• RP EN COURS
- titre du rp / nom du partenaire (lieu)

• RP TERMINES OU ABANDONNES
- titre du rp / nom du partenaire (lieu)

_________________
devil in disguise
never will there come a day when he puts his spear away and looks at the blood he’s spilled, really looks and feels anything like remorse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysander Eberhardt

avatar

Messages : 11
Points : 20
Avatar : michiel huisman (leave), lostcap (citation)
Créature : maléfique, a réprimé son humanité depuis près de quatre-vingt deux ans. à demi démon, à demi sorcier, Lysander est un démon de niveau supérieur depuis 1940, aspirant au très haut rang qu'occupait son père.
Age : cent-dix-sept ans, trente-cinq en apparence.
Statut : Veuf, ceci n'étant mentionné sur aucun papier.
Métier : avocat corrompu.

Message Sujet: Re: the monster loved— that’s how it became monstrous.   Dim 12 Mar - 11:19

Vie quotidienne
⌇ little habits ⌇

• DRESSING


• HOME


• PLAYLIST
- artiste / titre

_________________
devil in disguise
never will there come a day when he puts his spear away and looks at the blood he’s spilled, really looks and feels anything like remorse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Message Sujet: Re: the monster loved— that’s how it became monstrous.   

Revenir en haut Aller en bas
 
the monster loved— that’s how it became monstrous.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monster Mercenary Card
» Monster truck en chariot de guerre
» Nos beau Accessoire du monster Combo
» Monster Hunter Orage
» Monster Combo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WICCA ENVY :: the dream sorcerer. :: Still Charmed & Kicking :: Gone With the Witches :: Once upon a time-
Sauter vers: