AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERME

Partagez | 
 

 j'me présente je m'appelle henri (eileen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélios O'Brady

avatar

Messages : 349
Points : 613
Avatar : paul wesley.
Crédits : ©tearsflight (avatar) ©anaelle (code) ©like a flower made of iron tumblr (gifs).
Créature : demon, horseman of the apocalypse (conflict).
Age : physically thirty since felt like an eternity, nine hundred for real.
Statut : single and seducer bastard.
Métier : officially private detective, unofficially none.

- MORE WICCA
Pouvoirs: persuasion, télépathie, guérison instantanée, force surhumaine.
Grimoire:
Disponibilité rp: INDISPO. (eileen - donna - elerinna - aurora - naya)

Message Sujet: j'me présente je m'appelle henri (eileen)   Lun 13 Mar - 22:19

wars breed unfairness, just as they breed collateral damage. (lawrence kudlow)
Adossé à la façade d’une boutique de vêtements comme on en trouve une dizaine au kilomètre carré, Hélios observe dans un silence digne des morts. Dans sa main gauche, une pièce datant du règne de Louis VI dit « le gros » enchaîne les sauts. Ce n’est pourtant pas la première fois qu’il va la rencontrer ni qu’elle va poser un regard sur lui. C’est peut-être la raison pour laquelle il est nerveux, au fond. Jusqu’à maintenant, il s’est toujours contenté d’intervenir dans l’ombre sans qu’elle ne sache quoi que ce soit de ses actions ou même de sa personne. Ironique lorsqu’on sait que lui, la connait déjà sur le bout des doigts. Son visage, sa voix, son lieu de travail. Sa vie n’a aucun secret pour le cavalier. C’est décidé, à partir d’aujourd’hui il ne sera plus spectateur de la pièce de théâtre de son histoire. Après tout il en était un acteur majeur depuis bien des années maintenant, lorsqu’il lui avait enlevé ses parents. Vu sous un autre angle, on peut considérer qu’il reprend simplement la place qui lui était due. Perdu dans la frontière de la connaissance non réciproque, il s’est toujours considéré à la fois comme son bourreau et son gardien. Lui qui lui a causé le plus grand mal et empêche depuis lors les autres de toucher au moindre de ses cheveux. Remords ? Pas exactement. Rien n’est malheureusement jamais si simple. Cette fille devenue femme a fait naître en lui un confit bien plus complexe, profond, qu’il tente de refréner tant bien que mal quasiment en vain.

Continuant de jouer avec la pièce, il soupire avant de serrer la mâchoire. Neuf cent ans de vie. Il a vu des civilisations s’élever puis s’écraser, il en a d’ailleurs aidé certaines dans ce sens. Et le voilà nerveux à l’idée d’aborder une étudiante de vingt ans à peine qui ne le connait ni d’Eve ni d’Adam. Un nouveau tour de la pièce et voilà la porte du café qui s’ouvre dans la volée. Une silhouette élancée s’en dérobe, offrant sa peau aux doux rayons de soleil de février. Sans mal, Hélios reconnait cette cascade de cheveux bruns et cet air rêveur. Elle est là. Et bientôt, il le sera également. Ainsi il rattrape la pièce au creux de sa main et la range dans la poche arrière de son pantalon. Vous ne l’y prendrez jamais à prétendre que ceci est un grigri, un porte-bonheur. Cette pièce a beau avoir été fondue le siècle de sa naissance elle n’a même pas une valeur sentimentale, seulement le bénéfice de l’aider à conserver son calme. Sans perdre davantage de temps, Hélios décroise les jambes et traverse la rue pour rejoindre le trottoir d’en face. Il n’a pas vraiment réfléchi à la façon par laquelle il va l’aborder. Avec lui les idées ne manquent jamais et malheureusement pour la jeune femme, cela est rarement de bon présage. Le regard fuyant -il ne va tout de même pas la fixer au risque de la braquer avant même d’avoir attiré son attention- il marche dans sa direction et une fois à sa hauteur, la bouscule. Certes, il aurait pu faire beaucoup plus discret et délicat mais… Il n’a rien de tout ça, à moins de le vouloir vraiment et de prendre sur son caractère de feu. Heureusement pour lui il a bien mesuré sa force et ne lui a, à priori, causé aucun mal si ce n’est d’avoir renversé son gobelet de café.  

« Merde! » Et c’est ici que l’acteur entre en jeu. Se jouer des autres, mentir, dissimuler… C’est devenu une banalité pour lui, presque comme une seconde nature. Il sait qui il est, d’où il vient mais cela n’empêche pas que ce jeu fait partie de ses favoris depuis toujours. Le regard confus et la mine effarée, il lève s’autorise enfin à poser les yeux sur elle. Pendant quelques instants il en oublie pourquoi il est là, pourquoi il a choisi de lui parler. Elle a beau avoir grandie ses traits sont toujours les mêmes dans les grandes lignes, et la ressemblance avec Médée frappante. C’est d’ailleurs l’effet d’une claque dans la gueule que le cavalier ressent sur le moment avant de reprendre ses esprits. « Je suis vraiment navré, je regardais cette pancarte de l’autre côté de la rue et je ne vous ai pas vue..  » Reprend-t-il, l’air toujours embarrassé au possible. Intérieurement il ne peut s’empêcher de se moquer de lui-même. Les gens sont beaucoup trop gentils, trop faibles. Pourquoi s’écraser et se confondre en excuse pour un pauvre café renversé? Il n’y a pas mort d’homme. Malheureusement. La situation aurait été beaucoup plus amusante dans ce cas. Hélios regrette amèrement d’avoir a agir comme un humain lambda mais il n'a pas d'autre choix, surtout s'il veut gagner sa sympathie et plus encore, sa confiance. « Vous allez bien ? Je ne vous ai pas fait mal ? » Il s'enquit, se permettant d'effleurer son épaule dans un geste -toujours- faussement inquiet. Il y est allé le plus doucement possible tout en y allant suffisamment pour renverser le contenu de sa boisson. Il faut bien un début à tout et même si elle ne le saura jamais, les conditions de cette deuxième rencontre seront toujours meilleures que la première.


_________________
Δ what's the point
in being good ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Lambert

avatar

Messages : 70
Points : 121
Avatar : Troian Bellisario
Crédits : Avatar: moi.
Créature : Sorcière.
Age : 20 ans.
Statut : Célibataire.
Métier : Etudiante + serveuse dans un café à mis-temps.

- MORE WICCA
Pouvoirs: Aquakinésie - Bouclier mental
Grimoire:
Disponibilité rp: Indispo. Encours : Hélios ; Donna ; Elerinna. Bientôt : Tobias ; Aurora.

Message Sujet: Re: j'me présente je m'appelle henri (eileen)   Ven 24 Mar - 15:13


   
J'me présente j'm'appelle Henri
   Hélios O'Brady & Eileen Lambert
   
   


   
Après une journée de cours, Eileen avait décidé de prendre un café avant de rentrer chez elle. Son préféré ? Le café latté, bien crémeux. Elle avait essayé bien des fois de le refaire,mais sa maladresse entrait toujours en jeu et faussait le résultat : soit trop de café, soit trop de sucre. Le café latté se transformait finalement en un liquide infect et la brune ne comprenait pas pourquoi. J'ai peut-être un pouvoir rendant mon latté dégueulasse ? plaisantait-elle. Pourtant, quand elle servait les clients, aucun ne se plaignait et en plus elle recevait plus de pourboire que ses collègues. Elle trouvait ça bizarre au début mais finalement, la jeune femme se disait qu'elle avait un goût plus développé et un palais plus fin que les autres. Elle entra dans le café et s'adressa au serveur.

« Bonjour, un latté à emporter s'il vous plaît. »

Le serveur s'exécuta, Eileen paya et sortit sous le son de la clochette. Il était pas mal ce serveur, il doit être nouveau pensa-t-elle. Brun, yeux bleus, assez grand, parfaitement son style. Eileen aimait bien regarder les garçons, pourtant elle n'avait jamais eu de copain : elle était tellement dans son monde qu'elle ne remarquait pas quand ils s'intéressaient à elle et puis, de toute façon, elle n'en avait pas besoin. Mais ceci ne l'empêchait pas d'apprécier leur beauté.

Sortie, elle regardait le ciel bleu, sans un seul nuage, ce qui la mettait de bonne humeur. Le soleil réchauffait ses joues et le latté se chargeait de chauffer ses mains. Elle venait de combiner tout ce qui faisait une bonne fin d'après-midi : un beau serveur, un latté et du soleil. Qu'est-ce qui pourrait bien gâcher cela ? Tout en marchant, elle décida de prendre un bain plein de mousse en rentrant, histoire de rendre encore meilleure cette soirée. Lire un livre ou écouter de la musique ? En pleine réflexion sur l'activité qu'elle pouvait faire dans son bain, elle se sentit bousculée puis immédiatement, une forte chaleur qui s'écoulait sur sa poitrine puis sur son ventre. Elle vit alors en face d'elle un homme, châtain clair aux yeux verts, plutôt beau garçon.

« Merde ! » laissa-t-il échapper.

Le café reversé la mit dans tous ses états, mais intérieurement. Elle ne laissait pas souvent sa colère exploser. MAIS C'EST PAS VRAI??? pensa-t-elle MON CAFE. MON PRECIEUX CAFE. RENVERSE SUR MA CHEMISE PREFEREE. MAIS C'EST UNE BLAGUE???

« Je suis vraiment navré, je regardais cette pancarte de l’autre côté de la rue et je ne vous ai pas vue..  »

Navré... Il est navré... et moi donc !

« Vous allez bien ? Je ne vous ai pas fait mal ? »

Il lui effleura l'épaule, comme s'il tentait d'enlever une potentielle douleur qu'il aurait pu lui causer. Sa voix lui disait quelque chose, mais elle ne voyait pas où est-ce qu'elle aurait pu l'entendre. Elle l'avait peut-être croisé dans la rue de temps en temps ? Elle ne savait pas mais elle ne s'attarda pas plus que ça sur ce détail.

« Non non, ne vous inquiétez pas. Par contre mon café et ma chemise ne peuvent pas en dire autant ! » répondit-elle.

Elle espérait que son message subliminal allait être entendu par le bousculeur. Il ne faut pas déconner, on parle d'un café renversé quand même, cela mérite d'être remboursé !
   
© BLACK PUMPKIN

_________________
Do I wanna know?
« Now that we both know that the nights were mainly made for saying things that you can’t say tomorrow day.»

signature par Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
j'me présente je m'appelle henri (eileen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je m'présente, je m'appelle Henri !
» J'me présente, je m'appelle Henry...
» Hillary Rodham Clinton présente ses voeux à Haiti
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WICCA ENVY :: san francisco. :: Downtown :: Le Blue-
Sauter vers: